Actualités

Argentine


Par Camille HAREL
VOYAGE ECO CITOYEN EN ARGENTINE D’UNE JEUNE GERMANAISE

« Je m'appelle Camille Harel, je suis originaire de Saint Germain en Cogles. J’ai décidé de  troquer ma routine française pour un sac à dos et arpenter les chemins de l'Argentine.Je pars du 15 mars au 15 juin prochain.
 
Ce voyage est pour moi bien plus qu'une balade, c’est une quête de projets éco-citoyens et culturels.
 
En effet j'ai toujours baigné dans le domaine de l'éducation populaire et l'environnement, j'ai besoin d'aller à l'étranger pour mieux comprendre le monde dans lequel je vis.
 
Je vais rencontrer des paysans, artisans, associations et ONG soucieux de notre environnement et des droits de l'Homme.
 
J'atterris à Buenos Aire. J’y serai logée par un couple qui construit un petit jardin au sein de la capitale.
 
Ensuite je descendrai en Patagonie découvrir les gauchos et la diversité des paysages qui est une des plus belles richesses de l'Argentine.
 
Je remonterai vers le Nord de l'Argentine pour rencontrer une communauté d'une soixantaine de personnes, près de Humahuaca.
 
Leur objectif est de devenir auto suffisant sur l'alimentation. J'ai trouvé cette adresse par le biais du woofing.
J'irai également faire du woofing près de San Javier, dans une petite ferme, qui produit du fromage de chèvre et des olives.
 
Je vais ensuite me diriger vers Rosario, une grande ville qui réalise  un grand jardin en milieu urbain.
Les habitants de cette ville s'investissent  dans ce projet citoyen et prennent conscience de la Pachamama "Terre nourricière".
 
J'irai ensuite rencontrer un producteur de bombilla, un objet artisanal pour boire le maté, une boisson fortement consommée en Argentine.
Je retournerai dans la capitale pour rencontrer l'ONG Nuestras Huellas, une organisation argentine qui propose des micro-crédits pour les femmes argentines principalement.
 
Mon voyage laisse la place à l'imprévu et aux réseaux du « bouche à oreille », pour rencontrer d'autres projets qui peuvent m'intéresser.
 
Je souhaite monter un court métrage pour partager la richesse des rencontres et pour transmettre un message d'espoir dans ce monde trop technologique et pas assez humaniste ».